La colère

colere.jpg

Une grosse colère ?

Chez un bébé la colère peut exploser pour un oui ou pour un non, mais dites vous que cela est normal!

Comprendre ce qu'elles cachent et apprendre à les désamorçer voir même les éviter !

La colère est une émotion normale et utile, votre bébé n'a pas encore les mots pour exprimer ce qu'il ressent, il s'exprime comme il peut, pleurs, mimiques ou...grosse colère!

La colère d'un enfant peut être très impressionnante, mais elle n'a pas le même sens que la colère d'un adulte.

Elle exprime plutôt une frustration, un désir non assouvi: vous lui refusez un biscuit parce qu'il en a déjà mangé deux, ou le mettre dans son lit alors qu'il a encore envie de bouger etc...

Comment réagir face à ces colère ?

Les crises de colères sont un passage obligatoire pour un bébé, car elles vont l'aider à bien grandir.

C'est en expérimentant ce sentiment de frustration qu'il va apprendre petit à petit à faire la distinction entre ses besoins et ses envies.

Pour bien gérer ce type de situation, évitez d'amoindrir sa colère, évitez de la refuser en lui disant "c'est pas grave", mais essayez de comprendre ce qui l'a déclanchée pour calmer sa contrariété.

Le but étant qu'il apprenne à gérer ses frustrations.

Il faut commencer jeune car l'apprentissage est long.

Parfois la colère n'est pas un désir inassouvi, mais une angoisse ou une détresse bien réelle.

Votre bébé vous signifi qu'il a besoin de gros calins et de bisous ! il a besoin d'être réconforter.

La crise des 8 mois

A cet âge votre enfant peut piquer des crises de colère lorsque il quitte vos bras ou rencontre des personnes inconnus.

C'est ce qu'on appelle "La crise des 8 mois" qui est liée à l'angoisse de la séparation.

A partir de 18 mois et parfois un peu avant chez certains enfants, apparait la colère d'opposition.

C'est la fameuse période du "non".

Cette nouvelle étape est non seulement normale, mais indipensable , elle lui permet de s'affirmer en tant que personne dans le monde qui l'entoure.

La solution est de rester calme et de ne pas entrer dans son jeu.

La colère peut être causer par la fatigue, l'ennui ou la faim, donc couchez-le au premiers bâillement, laissez lui des jouets à disposition, et ayez toujours de quoi lui préparer un biberon.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site