Co-dodo

cododo-200-150-famille-bebe-1368079.jpg

Après avoir disparu des sociétés ocidentales, le co-dodo fait un retour en force.

Le principe est simple: faire dormir bébé dans le lit des parents pour une plus grande proximité, pour faciliter l'allaitement etc...

Mais le débat fait rage entre les pros et les anti.

Après la question: "Faut-il faire dormir bébé dans la chambre des parents", c'est aujourd'hui une autre intérogation qui anime la communauté des mamans: "Faut-il faire dormir bébé dans le lit des parents?"

En effet la pratique du co-dodo revient en force.

Si de nombreuses cultures pratiquent ce mode de couchage, il avait presque disparu en occident avec l'arrivée des berceaux vers le 18eme siècle.

Les avantages du Co-dodo:

Aujourd'hui, de nombreux livres et sites internet vantent les méritent du co-dodo.

A la leche league (association d'information et de soutien à l'allaitement maternel), on défend ce mode de couchage.

L'avantage principal est de favoriser l'allaitement des enfants.

Les tétées seraient ainsi plus fréquentes pendant la nuit.

La proximité avec les parents renforcerait le lien avec le bébé et diminuerait ses angoisses.

Enfin, l'argument de sécurité est avancé: Bébé est constamment sous la surveillance directe des parents et serait ainsi moins sujet à des accidents.(cette hypothèse a été confirmée par une étude scientifique: Behav Sleep Med 2005, Vol 3 page 44 à 61).

Le sommeil de bébé serait de meilleure qualité avec cette pratique.

Il faut toutefois noter qu'en matière de prévention de la mort subite du nourrisson, les résultats restent contradictoires.


Quels sont les risques du Co-dodo ?

Les détracteurs du co-dodo soulignent les dangers inhérents à cette pratique.

Ainsi nombreux sont ceux qui dénoncent les menaces pour la sécurité de l'enfant.

Risque principal étant l'étouffement par l'un des parents (nottamment s'ils prennent des somnifères), ou par des éléments du lit (couette, couverture etc..)

Dans ce cas précis si un des parents prend des somnifères il est préférable de ne pas opter pour le co-dodo.

Une mère allaitante à un sommeil différent qu'une mère non allaitante, je veux dire par là que naturellement elle veillera sur son bébé, l'allaitement lui fait produire l'andorphine de façon à ce qu'elle puisse s'endormir profondément au point de ne pas entendre le réveil, mais rester en veille au point de se réveiller au moindre bruit de son bébé.

Le co-dodo est fait pour faciliter l'allaitement, mais est déconseillé aux enfants prennant le biberon justement à cause de cette différence de sommeil chez sa mère.

Danger de chute du lit des parents, emprisonnement entre les éléments du lit des parents (entre le matelas, tête de lit..)

Il existe maintenant des lits adaptés au co-dodo (voir photos)


cododo-berceau-pour-co-sleeping.jpgLes risques d'hyperthermie si bébé est trop couvert seraient également plus nombreux.

Là, c'est encore une question de bons sens, on fait bien entendu attention à ne pas trop couvrir bébé.

A cela peut s'ajouter le tabagisme passif si les parents fument dans la chambre.

Et bien évidement on ne fume pas en présence de bébé que ce soit dans la chambre ou ailleurs...

Plus évident encore, l'omniprésence de l'enfant peut causer des problèmes d'intimité au sein du couple.

Celà n'est pas complètement faux, mais vous donnera l'occasion de vous réinventer ;-)

De plus le problème du sevrage restera à résoudre, le départ du lit des parents peut s'avérer difficile en grandissant.

Une théorie que les adeptes du co-dodo réfutent, soulignant que ce départ se fait en général de lui même vers l'âge d'un an.


Quels sont à long termes les effets du co-dodo?

Pour ses défenseurs, le co-dodo à long terme permet un développement plus armonieux de l'enfant qui grandi avec un sentiment de sécurité dû à la proximité de ses parents dans les tout premeirs mois de sa vie.

Pour ses détracteurs, cela pourrait au contraire empêcher son indépendence et provoquer des troubles du comportement.

Pour le moment la seule études sur le sujet ne permet d'apporter une réponse définitive.

Mennée sur près de vingt ans, cette enquête à montrée un petit bénéfice cognitif sur les enfants de 6 ans qui avaient dormi avec leur parents, mais qui disparaissait par la suite.

Au final, il n'y avait aucune différence à l'âge de18 ans en fonction du mode de sommeil adopté pendant l'enfance.

A contrario, cette étude montrait que les enfants du co-dodo n'avaient pas plus de problèmes particuliers de comportement ou de sommeil.


Conseils pratiques qui découle du bon sens, toujours faire appel au bon sens !

*Pas de couette sur bébé

*Le faire dormir sur le dos pour prévenir de la mort subite du nourisson

*Utiliser une barrière de sécurité ou un lit co-dodo pour éviter la chute de bébé

*Votre matelas ne doit pas être trop mou

*Faites attention aux oreillers

*Ne le couchez pas entre vous deux, le papa n'a pas le même sommeil que vous et pourrait l'écraser en se retournant par exemple


(Article Doctissimo).


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site